Pourquoi les coqs chantent-ils le matin et une poule peut-elle chanter ?

Nature

Pour les personnes vivant à la campagne, les matins commencent le plus souvent par le chant des coqs. Oui, cela arrive plus tôt que nous le voudrions, mais comment résister aux lois établies de la nature ? Mais pourquoi les coqs commencent-ils à chanter si tôt, dans quel but ?

Pourquoi les coqs chantent-ils le matin ?

♥ ON TOPIC : Comment les animaux distinguent-ils leurs bébés des étrangers ?

 

Pourquoi les coqs chantent-ils ?

Pour commencer, il convient de dire que les coqs ne peuvent pas aller contre leur nature et arrêter de faire le coucou. Le son perçant est un chant distinctif, bien que moins mélodieux que celui d’autres oiseaux. Quand les coqs se réveillent, ils commencent à chanter. Et le moment est à peu près le même, que ce soit en hiver ou le matin. Il est intéressant de noter que les coqs ne peuvent pas dépasser leurs performances – ils ne sont pas affectés par les rayons du soleil ou tout autre facteur. L’horloge biologique est beaucoup plus importante dans ce cas. C’est leur rôle qui est central.

On croit traditionnellement que les coqs font le coucou à l’aube, mais ils chantent aussi ce chant à d’autres moments de la journée. Dans notre esprit, nous avons associé le chant de cet oiseau à un certain moment de la journée, mais ce processus a une signification biologique très différente. Les oiseaux ne pensent manifestement pas qu’il est temps de réveiller les gens. En fait, ce chant est nécessaire pour établir le contact avec les voisins. Un cri perçant montre à tous qui est le responsable de la zone et confirme à la famille l’inviolabilité de la hiérarchie établie.

Regardez la vidéo ci-dessous, où le coq hurle jusqu’à ce qu’il perde ses forces et tombe à la fin. C’est très drôle.

Dans la nature, chaque oiseau dispose de son propre espace pour vivre, se reproduire et se nourrir. Naturellement, la créature à plumes protège son terrain au moins de ses congénères. Les coqs peuvent même se battre pour l’avoir. Mais les batailles constantes des pères de famille pour l’ensemble de la population ne sont pas une bonne solution. La nature a donc facilité la tâche des mâles pour qu’ils puissent prouver leurs droits – en criant fort. Ce son permet de faire comprendre aux voisins et aux concurrents qui est responsable de la zone.

Chez les oiseaux sauvages, ces signaux jouent un rôle plus important. Mais leurs congénères domestiques ont également conservé un mode de communication similaire. Les coqs, qui confirment depuis le matin leur appartenance au poulailler, le prouvent. Les autres coqs, quant à eux, répondent en signalant qu’ils ont reçu le signal envoyé. Mais s’il y a plusieurs coqs dans la cour, le mâle principal a le « droit de vote ». Si un subordonné ose parler, le chef ne répondra pas, mais attaquera immédiatement.

En l’absence de coq, même une poule peut chanter, comme le prouve la vidéo ci-dessous. Il s’agit plutôt d’un cas d’exception.

Voir aussi :

Пожалуйста, оцените статью

Средняя оценка / 5. Количество оценок:

Оценок пока нет. Поставьте оценку первым.