Précipitations en millimètres : comment savoir s’il va pleuvoir abondamment ou non ?

L'homme, Nature

Toutes les prévisions météorologiques comprennent invariablement des informations sur les précipitations atmosphériques. Il s’agit d’eau qui tombe du ciel sous forme liquide ou même solide ou qui est libérée dans l’air. Les variantes les plus connues des précipitations sont la neige, la pluie et la grêle, mais il existe aussi des variétés plus rares : bruine, grésil, aiguilles de glace, pluie ou gravier, grains de neige et autres. Directement issues de l’air, les variantes avec du liquide : le givre, la rosée ou le hoarfrost. Les précipitations froides peuvent aussi se refroidir excessivement, et la pluie, la bruine et le brouillard se transforment alors en glace sur le sol.

Précipitations en millimètres : comment savoir s'il va pleuvoir abondamment ou non ?

Et parce que les précipitations sont des précipitations de liquide, les gens ont essayé d’estimer leur volume. C’est ainsi que le terme « quantité de pluie » est apparu. Mais comment savoir quelle quantité est normale et quelle quantité est une catastrophe naturelle ?

💚 Sur le sujet :  Qu’est-ce que l’effet papillon : exemples et signification du terme.

 

Quelle est la quantité de précipitations en millimètres ?

En fait, la quantité de précipitations est une mesure simple. Il s’agit en fait de la hauteur de la couche d’eau, mesurée en millimètres. Cette couche semblerait s’accumuler sur une surface plane si le liquide ne s’écoulait pas dans le sol et ne s’évaporait pas. En réalité, l’eau ne coule pas toujours. Lors de fortes pluies, on peut voir de véritables rivières couler dans les rues. Et pour une raison quelconque, les météorologues ne parlent que de 15 mm de précipitations. Mais ce nombre peut être directement lié à la masse, car nous parlons de fluide par unité de surface. En d’autres termes, la quantité de précipitations est la masse d’eau par mètre carré. Ces 15 mm représentent 15 kilogrammes d’eau, un seau et demi. Et par hectare, 1 mm de pluie suffit pour obtenir 900 seaux d’eau. Et c’est beaucoup ! Et la topographie de la surface terrestre fait que l’eau s’écoule des hautes terres vers les basses terres, où se forment ces flaques et ces ruisseaux.

Quelle est la quantité de précipitations en millimètres ?

La neige est une histoire légèrement différente, le concept d’épaisseur de neige s’appliquant également à ce type de précipitations. La neige elle-même n’est pas du tout la même ; les grains peuvent être de tailles différentes, humides ou secs. Le profil vertical de la température et de l’humidité détermine la structure des flocons de neige. Si la température est basse et que le vent est faible, les gros flocons de neige semblent s’empiler les uns sur les autres. En conséquence, la couverture neigeuse augmente rapidement en volume, mais reste meuble. L’inverse est également vrai : des vents forts accompagnés de neige fine forment une couche basse et dense.

Comment, dès lors, est-il possible d’estimer les précipitations dans les deux cas ? Il suffit de faire fondre la neige pour obtenir ces quelques millimètres d’eau. Des informations seront nécessaires non seulement pour comparer les deux types de sédiments, mais aussi pour comprendre le niveau d’accumulation des sédiments. C’est ainsi que vous pouvez connaître la quantité d’humidité que le sol reçoit pendant la saison.

Une certaine corrélation peut être établie entre la hauteur de la couverture neigeuse et le volume des précipitations. 1 mm de précipitations liquides correspond à 1 à 1,5 centimètre de couverture neigeuse.

💚 Sur le sujet :  Les gens qui se noient dans la bière : l’inondation de la bière à Londres en 1814.

 

Comment mesure-t-on la quantité de précipitations ?

Les stations météorologiques sont équipées de conteneurs spéciaux, les godets de jauge. Parmi ceux-ci, une personne spéciale verse l’humidité précipitée dans un récipient de mesure spécial tous les jours à 9 et 21 heures. Il affiche le même montant. Les précipitations solides, comme la neige ou la grêle, fondent tout simplement. Ce godet a une section transversale de 200 centimètres carrés et est placé à une hauteur de 2 mètres. Pour éviter que les précipitations ne soient soufflées hors du réservoir, celui-ci est protégé par un boîtier spécial.

Jauge de pluie (pluviomètre)

 

Comment faites-vous le lien entre le chiffre des précipitations en millimètres et la vie réelle ? 5 mm, Quelle est la force de la pluie à 10 mm, 15 mm, 20 mm, 30 mm ?

Il est donc temps de relier les données météorologiques aux concepts auxquels nous sommes habitués. C’est ainsi que vous pouvez évaluer la force de la pluie :

  • Pluie légère – 1-5 mm de précipitations ;
  • Précipitations modérées 5-15 mm de précipitations ;
  • Forte pluie – 15-25 mm de précipitations ;
  • Averse – 25+ mm de précipitations.

🔥 Voir aussi :

Пожалуйста, оцените статью

Средняя оценка / 5. Количество оценок:

Оценок пока нет. Поставьте оценку первым.